Assemblée des Régions Européennes Fruitières, Légumières et Horticoles

Pour une conduite de l'irrigation précise et économique en eau : le projet INTERREG SUDOE

Début : janvier 2007

Fin : juin 2008

logo_PRECIRIEG

Dans le domaine de l'horticulture, le but du projet était de favoriser d'une part un pilotage plus précis, d'autre part d'introduire dans la réflexion, la notion d'irrigation de précision (par ex. déterminer des critères de choix de la ou les zones de pilotage sur une parcelle - une unité d'arrosage - en cas d'hétérogénéité, si fréquente dans ces cultures).

Ainsi, le projet consistait à mettre en commun les différentes expériences et méthodes de pilotage à la fin de l'irrigation, entre les différentes régions et organismes.

En effet, le SUDOE détient une grande part de terres agricoles irriguées, notamment celles de la production de fruits et légumes. Celles-ci se caractérisent par une dépendance totale à l'accès à une ressource en eau abondante et de qualité. Toutefois, l'agriculture irriguée est souvent dénoncée comme étant non seulement gaspilleuse d'une ressource en eau limitée mais aussi dégradante par la pollution diffuse générée. Afin de trouver des solutions communes à ces problèmes, les partenaires du projet se sont réunis pour échanger leurs savoir-faire et mettre en place des expérimentations nouvelles de gestion des ressources en eau agricole.

L'objectif du partenariat était aussi de faire évoluer plus vite et plus sûrement les modèles et outils de pilotage de l'irrigation et leurs stratégies d'utilisation.
C'est pourquoi les partenaires se sont attaché à développer toute une série d'actions visant à :

  • dresser un bilan des protocoles expérimentaux des différentes partenaires
  • concevoir de nouveaux outils et méthodes de gestion de l'eau d'irrigation, ou améliorer ceux existants
  • tester ces outils
  • évaluer l'impact des outils et méthodes sélectionnés auprès des irrigants, au travers d'actions pilotes.

Ce projet court s'est déroulé sur 18 mois, de janvier 2007 à fin juin 2008. Il rassemblait dix partenaires, Centres de recherches et Centres techniques agricoles, Espagnols, Portugais et Français du Sud-Ouest et de Languedoc-Roussillon, la coordination étant assurée par l'AREFLH. Les participants : 

  • ACMG, Association Climatologique de la Moyenne-Garonne et du Sud-Ouest 
  • Cemagref (FR), Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement 
  • INVENIO (HORTIS Aquitaine) (FR) 
  • CIREA, Centre Inter-Régional d'Expérimentation Arboricole (FR) 
  • ANPN, Association Nationale des Producteurs de Noisettes (FR) 
  • IRTA (Barcelone), Institut de Recherche et Technologie Agroalimentaires (ES) 
  • IVIA (Valencia),  Institut Valencien de Recherche Agronomique 
  • IMIDA, Institut Murcien de Recherche et Développement Agraire et Alimentaire, Conseil de l'Agriculture, l'Eau et l'Environnement 
  • ISA, Institut Supérieur d'Agronomie - Université Technique de Lisbonne (P).

Parallèlement une enquête fut conduite auprès des agriculteurs sur leurs pratiques de pilotage de l'irrigation en horticulture, sur les avantages et inconvénients qu'ils y voient, et sur leurs souhaits en la matière.

Les premiers résultats de cette enquête et des résultats expérimentaux ont été mis en commun. Par la suite, et jusqu'en juin 2008, les résultats ont été élaborés sous forme de documents utilisables dans la pratique. L'information a aussi été  diffusée par le biais de réunions organisées au sein des différentes régions, auprès des horticulteurs et de leurs techniciens, afin de restituer les différents résultats, expérimentaux ou d'enquête, et d'informer sur les méthodes et outils d'aide à la décision les plus performants ou correspondant au mieux aux attentes et contraintes.

Les partenaires ont analysé l'ensemble de la démarche pour pouvoir en déduire les marges de progrès, aussi bien pour l'arboriculture que pour l'environnement (impact sur la qualité et la quantité de la ressource en eau). La grande représentativité des climats du territoire concerné a permis également d'ouvrir sur le volet prospectif des conséquences possibles d'un changement climatique.

Ce projet a été présenté par Carole Isbérie, Cemagref UMR G-EAU, Gestion de l'Eau, Acteurs, Usages.

Consultez une présentation de l'AREFLH en rapport avec le programme 

A ne pas manquer

INTERPERA 2019, le congrès international de la poire, se tiendra à Tours du 25 au 27 juin. En savoir plus

 

Le guide Regio'Com sur la promotion des F&L est disponible en ligne

En savoir plus

Newsletter

Derniers articles

décembre 14, 2018
Événement

INTERPERA 2019

Le prochain congrès international de la Poire, aura lieu en Tourraine du 25 au 27 juin 2019.